Billets du carnet de recherche
  • Thursday, February 9, 2017

    Florie Varitille : De la tutelle provençale à la tutelle savoyarde.

    Gouvernement, communautés urbaines et pouvoirs princiers en pays niçois (c.1350-c.1450)

     






  • Wednesday, February 8, 2017

    Justine Moreno : Le personnel de la Chambre des comptes d'Angers à la fin du Moyen Âge (1397-1489) –

     

    Étude prosopographique d'après les « Journaux » de l'institution.

    Sous la direction de Jean-Michel Matz et d'Isabelle Mathieu

    Université d'Angers, CERHIO.

     






  • Saturday, October 8, 2016

    Florence Sampsonis : Entre le roi et le prince. La principauté de Morée aux mains des rois de Sicile Charles Ier et Charles II d'Anjou (1267-1309)

     

     

    À partir de l'étude approfondie des registres angevins de Naples, l'objet de cette thèse est d'analyser les caractéristiques du pouvoir angevin établi dans la principauté de Morée, depuis sa cession par le prince Guillaume de Villehardouin au roi Charles Ier d'Anjou en 1267, jusqu'à la mort de Charles II d'Anjou en 1309. Seigneurs supérieurs de la principauté durant toute cette période, et même princes effectifs de la Morée entre 1278 et 1289, les rois de Sicile ont eu le souci de gouverner ce territoire en mettant en place une administration efficace et centralisée, s'appuyant à la fois sur les ressources humaines de leur royaume et sur les élites moréotes, menant leurs politiques dans le respect des coutumes locales. Ils ne remirent pas en cause les structures féodales et religieuses de la principauté, et encouragèrent les échanges commerciaux avec la Morée. Imposant leur autorité aux princes et à la princesse Isabelle de Villehardouin, les Angevins ont su gérer plusieurs conflits, y compris celui opposant le prince au duc d'Athènes. Ils n'ont pu cependant reprendre les territoires conquis par les Byzantins : si Charles Ier a mené plusieurs opérations militaires dans le Péloponnèse, sans réel succès, la crise des Vêpres Siciliennes a mis un terme à ses ambitions militaires, Charles II laissant la défense de la péninsule aux mains des princes. Devenue dépendante du royaume de Sicile, notamment avec la destitution de la princesse Isabelle en 1304, la principauté de Morée devint alors une simple province périphérique du royaume angevin.






  • Wednesday, October 1, 2014

    Edizione critica

    Centro Europeo di Studi normanni

     
     
     
     
     
    L’epistolario di Pier della Vigna

    Coordinamento a cura di Edoardo d’Angelo

    Edizione critica, introduzioni, note, traduzione a cura di: Alessandro Boccia, Edoardo d’Angelo, Teofilo de Angelis, Fulvio Delle Donne, Roberto Gamberini    






  • Tuesday, September 27, 2011

    Yannick Frizet : Munificence et stratégie de Louis XI dans l'aire Provençale (1440-1483)

     

     

    Thèse de doctorat en Histoire de l'art

    Sous la direction de Yves Esquieu.
    Soutenue le 27-09-2011
    à Aix Marseille 1






 

Billets du carnet de recherche